Changer le monde

39196689_sLe monde extérieur est un miroir du monde intérieur
L’extrait suivant, traduite de l’anglais librement, provient de Présence (Senge, Scharmer, Jaworski, Fleurs, 2004). Le livre complet est disponible sur Amazon.

Toutes les visions ne sont pas égales. Certains ne dépassent jamais le stade de projet – de bonnes idées sans assez d’énergie pour initier un changement. D’autres transforment le monde. « Il n’y a rien de plus puissant qu’une idée dont le temps est venu », a déclaré Victor Hugo il y a cent cinquante ans. Pourtant, le pouvoir auquel se réfère à Hugo reste insaisissable, soigneusement enfermé dans un paradoxe: il n’y a rien de plus personnel qu’une vision, mais les visions qui seront finalement transformatrice n’ont rien à voir avec nous en tant qu’individus.

La résolution de ce paradoxe vient d’une transformation de la volonté…. Les racines de cette transformation sont dans une vision de notre réalité plus claire, sans préjugés ni jugements. Lorsque nous commençons à comprendre notre rôle dans la création des choses qui ne nous plaisent pas mais qui sont susceptibles de perdurer, nous pouvons commencer à changer notre approche des « problèmes » .Nous ne sommes plus des victimes… ce qui nous conduit inévitablement à la question: «Que voulons-nous créer? » dans lequel le «nous» dans cette déclaration serait un  «nous» très large….

De nombreuses visions sont condamnées dès le départ parce que ceux qui les formulent le font, consciemment ou non, à partir d’un présupposé erroné. Si nous croyons que quelqu’un d’autre a créé notre réalité actuelle, comment croire que nous pouvons créer une réalité différente à l’avenir? … La plupart des gens formulent des visions déconnectées de la compréhension partagée de la réalité actuelle ainsi que du sentiment de responsabilité partagée envers cette réalité. S’ils continuent à externaliser leurs problèmes, ils créent, en un sens, des «visions externalisées», ce qui équivaut à une  stratégie de changement pour résoudre des difficultés dans lesquels ils n’ont pas encore vu leur part de responsabilités. C’est seulement quand les gens commencent à voir de l’intérieur les forces qui façonnent leur réalité et de voir leur rôle dans la façon dont ces forces pourraient évoluer que la vision devient puissante. Tout le reste n’ est juste qu’un vague espoir.

0 responses on "Changer le monde"

Laisser un commentaire

X
%d blogueurs aiment cette page :