More information: info@elisabeth-carrio.com

Login

Symbolisme et solutions politiques

24740003_sNous connaissons les textes de Dominique Aubier qui a eu le génie de rapprocher deux modes de fonctionnement, celui du cerveau et celui des drapeau GBrelations humaines. D Aubier a ainsi complété le modèle d’Herrmann, modèle descriptif et statique de personnalités comme beaucoup de modèles sur la personnalité qui ont tendance à « enfermer des individus dans des catégories. L’approche de D Aubier est évolutive car au-delà des personnalités individuelles, elle s’est intéressée aux codes tacites qui régissent les relations entre hommes à partir de l’observation du cerveau. (Pour plus d’informations)

Mais nous connaissons moins bien l’œuvre de son assistant, Dominique Blumenstihl-Roth. Or celui-ci applique dans ses ouvrages le système de décodage identifié par D Aubier à des situations actuelles. Ainsi, l’un de ses derniers livres, Fatima, La Délivrance de l’Islam (2014, Ed. Peleman) nous offre une magnifique analyse des relations tendues entre monde occidentale, musulman et juif à partir de la vie et de la place de Fatima, fille du prophète Muhammad et épouse d’Ali, dans la rupture entre chiites et sunnites.

Plusieurs choses m’ont interpellée dans ce livre.

D’abord la place de la femme dans la religion musulmane. A partir d’une relecture du Coran dont l’auteur possède une grande connaissance, la place actuelle et réduite de la Femme dans le monde musulman est expliquée la spoliation de l’héritage ainsi que de la descendance et des moyens de survie de Fatima, une Femme, par Abu Bakr, un Homme, ouvrant la voie au rejet de l’altérité sous toutes ses formes.

Ensuite le rapprochement entre alphabets hébraïques et arabes. Les noms et mots clés apparaissant dans le Coran sont analysés au vu de la kabbale hébraïque qui donne à chaque lettre une signification symbolique, véritable grille de lecture des situations au-delà des mots. « Remontant aux fondateurs des lignées issues d’Abraham, donc Ismaël et Isaac, l’auteur étudie l’ontologie de leur descendance pour comprendre la place et le rôle de chacun
dans un respect mutuel. Toujours à l’aide de la kabbale hébraïque, considéré comme un outil d’investigation, l’auteur explore aussi les textes fondateurs de la religion musulmane pour en extraire le sens et découvrir la place de cette religion dans l’évolution de l’Homme, place non encore assumée car toujours marquée par la violence initiale faite à Fatima.

Enfin, la conclusion à laquelle parvient l’auteur après cette analyse: le nécessaire rapprochement et l’union entre juifs et musulmans et le rôle du monde occidental, et des Nations Unies, dans ce rapprochement. Ce rapprochement serait celui du « Qui-sait » et du « Qui-fait », en d’autres termes, des 2 parties du cerveau. Je cite : « Ce dialogue Israël- Islam n’est possible qu’entre interlocuteurs spirituels»

Je vous invite donc à lire cet ouvrage, que cet article ne fait qu’effleurer, car il propose des solutions concrètes issues de l’exégèse dessinant un véritable chemin vers la Paix.

25 mai 2015

0 responses on "Symbolisme et solutions politiques"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Social

top
X
%d blogueurs aiment cette page :