More information: info@elisabeth-carrio.com

Login

Conduite du changement et entreprises

wordleLe changement est un aspect naturel de tout ce qui vit sur terre. Naissance, croissance puis déclin et mort, le cycle est bien connu et inéluctable. drapeau GBCette loi s’applique aux hommes mais aussi aux civilisations et aux organisations. Et pourtant, même lorsque tout le monde est d’accord pour s’accorder qu’un système ne fonctionne plus, beaucoup tente de le faire perdurer : peur de l’inconnu, habitudes, refus des réalités…les raisons sont diverses  et les résistances au changement solides.

Cette constatation s’applique aux pratiques managériales. Bien que tous s’accordent sur le fait que les approches technocratiques ou hiérarchiques autoritaires ont fait long feu, peu d’entreprises changent d’approche. Peut-être par ignorance. J’ai même eu la surprise cette semaine de constater que ceux qui devraient les aider dans cette démarche, les consultants, sont les premier à s’y opposer et à ignorer ces approches sous prétexte que les entreprises ne seraient pas prêtes ! Et pourtant ces techniques ont fait leur preuve dans des entreprises aussi prestigieuses que Mars Chocolat, HCL Technologies ou Intuit.

(Voir l’article de Francis Boyer http://www.journaldunet.com/management/expert/58679/les-pratiques-manageriales-les-plus-innovantes-du-monde.shtml)

En quoi consistent-elles ? Il s’agit d’abord d’un changement d’état d’esprit qui consiste à ne  pas juger a priori, éviter les stéréotypes. Ce n’est pas parce qu’un tel a tel métier qu’il ne peut pas avoir d’idées sur un projet, qu’il n’est pas capable d’évoluer, de comprendre d’autres approches. N’est-ce pas justement le rôle du consultant de l’accompagner dans une nouvelle expression de soi ?

Un mot grec existe pour cet état d’esprit : « Epoche » la suspension du jugement.

Les ingrédients sont ensuite la prise de recul, l’humilité et l’intuition :

L’organisation doit être replacée dans son contexte culturel mais aussi historique ; et le dirigeant doit avoir intégré qu’il n’a pas la vérité mais que l’idée qui assurera pérennité et performance de son entreprise pourra être découverte par un membre de son équipe et parfois plus par intuition que par réflexion. Bref il faut surmonter ses peurs, celles de perdre sa crédibilité. Celle-ci repose maintenant sur l’art de fédérer et non un savoir-faire technique ou une autorité.

Ces approches innovantes de management intègrent le changement comme un paramètre permanent qui va de pair avec performance. Elle élargit les champs : relations avec son équipe, reliance avec l’histoire de l’organisation, son environnement culturel mais aussi avec ses clients et fournisseurs. Quel rôle jour l’organisation dans ce vaste jeu ? Qu’apporte-t-elle ? Quel sens a son action ?

0 responses on "Conduite du changement et entreprises"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

top
X
%d blogueurs aiment cette page :