Intelligence spirituelle, valeurs et cerveau

19801829_sLe cerveau se compose de territoires cérébraux qui entrent en jeu dans l’analyse des situations et les prises de décision. Ces territoires sont spécialisés et se sont développés afin d’assurer non seulement la survie de l’espèce mais aussi l’adaptation de l’Homme à son environnement. Au fur et à mesure des changements de celui-ci, le cerveau évoluait et se développait, donnant lieu à différents types d’intelligence.

Le cerveau humain est donc une agrégation de plusieurs territoires ou systèmes fonctionnels, interagissant mais avec un mode de fonctionnement propre à chacun. Bien que la recherche neuropsychologique dans ce domaine en soit encore à ses débuts et reste controversée car difficilement observable, ces territoires produisent de l’intelligence. Il est possible de distinguer quatre types d’intelligence, quatre façons de traiter une information ou une situation : intelligence physique ou corporelle, cognitive, émotionnelle ou spirituelle.

Or lorsqu’une situation est nouvelle ou stressante, selon aussi l’état de fatigue ou d’épuisement énergétique de la personne, son état de stress, ses peurs, etc. Il est possible que l’information reçue ne soit pas traitée correctement, c’est—à-dire que la personne fasse appel à un type d’intelligence ne convenant pas au traitement efficace de l’information reçue. Cela peut se faire inconsciemment : en effet, le cerveau enregistre une grande quantité d’informations. Cependant, seule une très petite partie est réellement sélectionnée et traitée jusqu’au point où l’information s’inscrit dans notre conscience et peut être rapportée. La partie inconsciente de notre cerveau guide néanmoins et parfois initie des actions.

D’où l’importante de se connaitre, c’est-à-dire connaitre la structure de sa personnalité, qui est stable et innée, de prendre conscience du choix de ses comportements et des valeurs qui les sous entendent mais aussi de décoder les messages reçus par son entourage personnel et professionnel et la culture dans laquelle on vit.

A titre d’exemple, voici un petit exercice sur les valeurs et les anti-valeurs pour stimuler votre prise de conscience

Identifier ses valeurs et antivaleurs
Faites la liste de vos valeurs et antivaleurs : identifiez un ensemble d’opposés représentant, à gauche, vos Valeurs/ Principes (auxquels vous tenez) et, à droite, vos antivaleurs (ce que vous détestez). A priori, les valeurs sont ce que vous recherchez pou appréciez et les antivaleurs ce que vous voulez éviter.

VALEURS: Lister Ce à quoi vous tenez. et Ce que vous recherchez ou appréciez.

ANTI-VALEURS: Lister Ce que vous détestez. et Ce que vous voulez éviter.

Puis répondez aux questions suivantes:
1- DANS QUELS CAS L’EXCÈS DE ……….. (VALEUR) POSE DES PROBLÈMES ?
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
2- DANS QUELLES SITUATIONS L’EXCÈS DE LA VALEUR RISQUE-T-IL DE M’ENTRAINER DANS L’ANTI-VALEUR (« L’EXCÈS DE TOLÉRANCE RISQUE-T-IL DE M’ENTRAINER VERS L’INTOLÉRANCE ? »)
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
3- QUE SE PASSE-T-IL SI JE REFUSE CATÉGORIQUEMENT D’ABORDER MON ANTI-VALEUR ?
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

N’hésitez pas à m’envoyer vos réponses.

0 responses on "Intelligence spirituelle, valeurs et cerveau"

Laisser un commentaire

X
%d blogueurs aiment cette page :