Le leader transpersonnel

\"méditation\"Les styles de management et de leadership évoluent au fil du temps et suivent l’évolution de nos sociétés. Nous sommes passés d’un leadership s’appuyant sur la rationalité, puis sur l’émotion et je vous renvoie pour cela aux travaux de Goleman. Et nous voici maintenant à l’ère de la spiritualité et donc du leader transpersonnel.

Comment le définir ? quelles sont les qualités de ce leader?

Le leader transpersonnel agit au-delà de l’égo. Il a une conscience aigu que les individus et les situations sont interconnectés et donc il est capable d’avoir une approche holistique de celles-ci, comprenant que ces décisions peuvent impacter des domaines très éloignés de son champ d’activités direct. Il tient compte des données (intelligence cognitive), de ses émotions et de celles des autres (intelligence émotionnelle) mais aussi de son intuition quant au futur (intelligence spirituelle). Le recherche de la maximisation du profit l’intéresse moins que sa participation au bien -être commun.

Bien sûr ceci est une version absolue du chef d’entreprise transpersonnel. Dans la pratique, les choses sont plus nuancées. Pour avoir interrogé des leaders ou managers connus pour leurs actions sociétales ou sociales au-delà de la seule réalisation de leur mission ou de résultats économiques, j’ai pu identifier des valeurs communes : importance de la maitrise d’un savoir-faire ou d’une expertise, le fait de relever un défi quand il se présente, l’empathie, le besoin de poser des limites ou des règles du jeu mais aussi d’aider les personnes en difficulté. Mais ce qui m’a  frappé, c’est surtout leur authenticité, leur humilité et leur besoin d’harmonie. Tous avaient une bonne connaissance d’eux-mêmes y compris de leurs limites (les psy diraient leur ombre) et un réalisme certain quant aux comportements humains, avec une absence d’illusions qui n’entamaient pas leur envie d’apporter du bien -être et de l’aide tout en posant des limites.

Les personnalités de ces leaders transpersonnel présentaient également des similitudes  comme l’assertivité, un trait de personnalité que l’on retrouvait chez tous les participants à l’étude, la résilience, la patience. L’éducation reçue les a probablement influencé mais j’ai constaté que tous avaient beaucoup réfléchi ou médité notamment sur le sens de leur activité professionnel ce qui les avaient amené à prendre du recul sur eux et les autres.

Les entretiens conduits dans le cadre de ce projet de recherche montrent que  nous assistons à l’émergence d’un nouveau type de leadership, plus spiritualisé tout en étant réaliste, ne rejetant pas les autres six dimensions du leadership telles que décrites par Goleman mais les intégrant, adaptant ainsi son style aux situations.


En savoir plus sur Elisabeth Carrio

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Elisabeth Carrio

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Retour en haut