Contact: info@elisabeth-carrio.com

Les quatre voies de la connaissance de soi

connaissance de soiTrouver votre place, du sens à votre vie, un meilleur équilibre, cette quête est commune à tous les hommes depuis des millénaires. Mais elle est devenue plus pressante, plus consciente depuis que les besoins de subsistance[1] sont satisfaits, du moins en grande partie sous nos latitudes.

Et cette quête de sens passe par la connaissance de soi, connaissance qui n’est certainement pas une fin en soi, comme nous l’enseignent les traditions[2] , mais une clé essentielle d’évolution.

Se connaitre veut dire savoir quelle est sa personnalité dominante et ses personnalités secondaires, ses tensions internes, ses qualités, en d’autres termes savoir quels outils sont à notre disposition pour réaliser notre destin, sachant que ce sont les tensions internes qui nous poussent à avancer, voire nous dépasser.

Qui sommes-nous ?

La Tradition spirituelle nous enseigne que nous possédons dix traits de caractère (ou dix centres d’énergie) dont l’agencement, différents pour chacun d’entre nous, produit une personnalité spécifique. Ces personnalités se répartissent en quatre groupes. Je ne rentrerai pas dans le détail de cette typologie que j’ai développé dans le livre « Discerner, choisir, et…agir ». Sachez seulement qu’il est important de connaitre la structure de sa personnalité ou encore ce que j’appelle votre carte d’identité psychique, pour savoir vers quoi (ou qui) vous êtes attirés (ou non), pourquoi vous vivez une même situation plusieurs fois ou rencontrez telle personne, en d’autres termes pour comprendre quel est votre chemin de vie.

Car comprendre qui nous sommes nous aide à faire face aux situations même les plus difficiles et à dépasser l’état de victime pour reprendre le contrôle de sa vie. Il s’agit d’éveiller sa conscience, à soi-même et aux autres.

Comment faire ? Les quatre voies de la connaissance de soi

Quatre voies principales mènent à une meilleure connaissance de soi ;

  • Voie corporelle : notre corps nous envoie des messages chaque fois qu’un déséquilibre survient, des messages qu’il convient de décoder. Chaque maladie, accident ou indisposition a sa symbolique, parfois difficiles à interpréter, mais des moyens existent[3]. Écouter aussi votre intuition, cette voix intérieure qui sait et décode avant votre tête. Votre corps est votre meilleur allié. Soignez-le, écoutez-le, respectez-le.
  • Voie cognitive : Lire et interpréter sur le plan psychologique un thème astral est un des moyens que j’utilise. Quoi de plus parlant en fait qu’un thème astrologique, montrant la ‘vraie’ personnalité d’un individu, ses blocages, ses atouts. L’astropsychologie, même si cela ne remplace pas un véritable accompagnement, fait gagner un temps considérable dans la connaissance de soi en « déblayant le terrain » et en facilitant le dialogue entre le thérapeute et le patient, ou encore entre soi et soi. Une autre approche est celle utilisée en neuro-management, dont les exercices permettent de dissocier la personnalité primaire des personnalités secondaires.
  • Voie émotionnelle : nos émotions nous apprennent beaucoup sur nous-même, que nous soyons en état d’éveil ou de sommeil pendant nos rêves. En effet un même évènement peut vous impacter émotionnellement, laissant indifférent une autre personne, selon les personnalités ou les vécus. Analyser ses émotions comprendre pourquoi elles se déclenchent est un exercice important dans la connaissance de soi. Notez aussi vos rêves, parlez-en si possible à un proche ; cela permet de comprendre le bouillonnement intérieur produit par votre cerveau limbique. Si vous avez une émotion, c’est que cela a du sens pour vous ; encore faut-il le comprendre.

Pratiquez aussi la médiation. La pratique dite de la ‘sagesse immobile’ vous fera prendre du recul par rapport aux situations et améliorera votre auto-observation. Il existe de multiples formes de méditation : chamanisme, yoga… A vous de tester et découvrir ce qui vous convient le mieux.

  • Voie spirituelle ou voie royale : Si l’on compare ces voies au cerveau, nous pouvons dire qu’après le cerveau reptilien, le cerveau droit et le cerveau gauche, nous allons maintenant nous intéresser au cortex, ce formidable agent de coordination qui assemble les informations reçues d’autres parties du cerveau. La voie spirituelle est celle de la recherche de sens. Elle suppose de votre part un non-jugement, une posture holistique capable de saisir la complexité d’une situation, de l’écoute, la conscience de faire partie d’un tout et d’en être un élément interconnecté, telle un neurone dans un cerveau. Des tests existent pour mesurer et développer l’intelligence spirituelle.[4] Citons aussi les travaux de Joseph Campbell sur les mythes et le voyage du héros, de James Hollis sur l’évolution pendant la seconde partie de sa vie ou de Graves sur la spirale évolutive, autant d’approches qui vous aideront à éveiller votre conscience spirituelle.

Un moyen privilégié est aussi l’art sous toutes ses formes ; N’hésitez pas à vous lancer : peinture, écriture, musique, etc. exprimez-vous. Le but n’est pas de devenir un artiste mais vous autoriser à exprimer ce qui est en vous.

Toutes ces approches peuvent être individuelle ou collectives au sein d’ateliers Tao ou d’intelligence collective[5] par exemple. Tout dépend là encore de votre personnalité et des circonstances, certains d’entre vous sont plus solitaires et préfèrent parcourir leur chemin dans la solitude et le silence ; d’autres sont plus adeptes d’approches collectives ; celles-ci sont évidemment plus privilégiées dans les organisations.

 

J’espère que ce court article aura pu vous démontrer les bienfaits d’une meilleure connaissance de soi. N’hésitez pas à regarder les vidéos et lire les articles publiés sur mon site pour mieux comprendre les quatre voies qui y mènent ou à me contacter pour en discuter.

[1] Voir la pyramide de Maslow

[2] Voir les enseignements de la kabbale existentielle

[3] Voir les livres d’Oddoule, d’Annick de Souzenelle ou de l’association Teligaté

[4] Site https://elisabeth-carrio.com

[5] Voir articles sur théorie U d’Otto Scharmer

0 responses on "Les quatre voies de la connaissance de soi"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

top
X
%d blogueurs aiment cette page :